Ma (première) galette des rois maison

La recette de la galette de rois juste après l’épiphanie? Je sais c’est dommage, mais voilà… Je n’en avais encore jamais faite une maison et donc j’ai gardé ce premier essai pour le 6 janvier… Mais après, rien ne vous empêche de manger une galette goût frangipane à un autre moment de l’année n’est-ce pas?

Donc… comme le veut la tradition, le 6 janvier est le jour où l’on déguste la galette des rois et où chacun espère (secrètement ou non) devenir roi ou reine de la journée. Nous n’avons évidemment pas failli à la tradition cette année. J’ai plutôt l’habitude de les acheter chez le boulanger, mais comme l’épiphanie tombait un dimanche cette année, je me suis dit que ce serait sympa de la préparer moi-même.

C’était donc mon premier essai de galette maison et autant au niveau gustatif, je suis entièrement satisfaite, je dois vous avouer qu’au niveau de l’aspect général de la galette, j’aimerais faire mieux la prochaine fois. Mais disons que pour une première fois, c’était assez réussi.

Pour réaliser ma galette, j’ai choisi la classique à la crème d’amande et j’ai parcouru différentes recettes sur le net. J’ai fait un petit mélange de tout ça pour la réaliser.

C’est parti!

Ingrédients:

  1. 2 rouleaux de pâte feuilletée du commerce (ou de la pâte feuilletée maison)
  2. 100 g de sucre
  3. 125 g de poudre d’amande
  4. 100 g de beurre mou
  5. 2 œufs
  6. 1 jaune d’œuf
  7. 1 sachet de sucre vanillé
  8. Arôme d’amande (selon le goût)
  9. Arôme de rhum (selon le goût)
  10. 1 fève (j’ai récupéré la fève d’une autre galette)

Préparation:

20190106_135508

Préchauffer votre four à 210°C.

20190106_140043Dans un saladier, cassez les œufs et ajoutez le sucre et le sucre vanillé. Battez bien le tout pour blanchir les œufs. Rajoutez les arômes selon votre goût. Attention cependant, car il s’agit de goûts très concentrés, allez-y donc avec parcimonie. Moi j’ai mis plus ou moins 2,5 ml par arôme. Mélangez bien le tout et goûter pour voir si cela vous plaît.

Rajoutez ensuite le beurre mou et travailler le mélange à la cuillère en bois. Lorsque le beurre est incorporé pour la plupart, rajoutez la poudre d’amande et mélangez bien jusqu’à obtention d’un beau mélange.

 

Sur une plaque allant au four, disposez un rond de pâte feuilleté (avec son papier cuisson) et piquez des trous dans le fond de la pâte. Badigeonnez, à l’aide d’un pinceau, le bord de la pâte à hauteur de 2 cm avec le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau. Étalez ensuite la crème d’amande sur la pâte feuilletée en prenant soin de ne pas déborder sur le bord badigeonné de jaune d’œuf. Placez alors la fève sur le haut de la galette. Déroulez le deuxième rouleau de pâte et placez-le au-dessus de l’autre en appuyant légèrement sur les bords avec le bout des doigts. Faites ensuite de petites encoches avec une fourchette. Lorsque les deux ronds de pâtes sont bien collés, tracez doucement le ‘dessin’ de votre galette à l’aide du dos d’un couteau fin. Pour ma part, j’ai choisi de faire des losanges. (Faites bien attention à ne pas transpercer la pâte). Faites ensuite quelques petits trous avec la pointe de votre couteau. A l’aide du pinceau, peignez la galette avec le reste de jaune d’œuf.

Enfournez pendant 30 minutes. Si vous remarquez que la galette dore trop après 15 ou 20  minutes, terminez la cuisson en mettant une feuille de papier aluminium dessus.

Lorsqu’elle est prête, sortez la du four et dégustez-la tiède.

Et c’est la Princesse qui a eu la fève! Autant vous dire qu’elle a aimé encore plus son morceau de galette 🙂

Comme je le disais plus haut, le goût m’a énormément plu. Il y a ce côté frangipane que j’aime vraiment beaucoup. Visuellement, j’aimerais faire mieux la prochaine fois. Elle n’a selon moi pas assez gonflé et a trop doré sur quelques parties et pas assez sur d’autres. Elle a malgré tout un aspect très « roots » et fait-maison que j’aime beaucoup malgré tout. Donc dans l’ensemble, je suis quand même satisfaite.

 

 

Shortbread maison

S’il y a bien un biscuit que j’adore, c’est le shortbread. Je peux les manger nature tout simplement ou en accompagnement d’un bon café ou thé. Ils ont cette texture du sablé que j’aime beaucoup, tout en restant doux et pas trop secs. Bref, vous l’aurez compris, le shortbread, je kiffe!

Je vous propose donc une recette de shortbread maison qui est vraiment très facile à réaliser soi-même ou avec des enfants. La mienne a adoré formé les biscuits avec les emporte pieces.
Ingrédients:

20190101_153935

  1. 225g de farine
  2. 50g de Sucre
  3. 150g de beurre mou (température ambiante)
  4. Jus d’une demi mandarine (facultatif)
  5. 1 sachet de Sucre vanille

Préparation:

Commencez par préchauffer votre four à 150°C (convection naturelle) et recouvrez d’une feuille de papier sulfurisé votre plaque de cuisson.

Couper la mandarine en deux en pressez-en le jus. Réservez.

Couper le beurre en petits dés et mettez le dans un saladier. Rajoutez-y la farine tamisée et incorporez-la au beurre en travaillant le mélange du bout des doigts. Le but est d’avoir une texture ‘sableuse’ et de ne plus avoir d’agglomération de beurre. Rajoutez ensuite le sucre et pétrissez un peu le tout à la main. Rajoutez le jus de mandarine et pétrissez ensuite jusqu’à absorption complète du jus et obtention d’une belle pâte homogène.

Formez ensuite une boule de pâte et travaillez-la sur une surface farinée à la main. Aplatissez-la avec vos paumes et ne la rendez pas trop fine (+/- 1 cm). A l’aide d’emporte pieces, formez vos biscuits.

Etalez-les sur votre plaque de cuisson en prenant soin de les écarter assez de sorte qu’il ne collent pas les une aux autres lors de la cuisson. Saupoudrez ensuite vos biscuits de Sucre vanille et enfournez pour 30 minutes.

Laissez-les ensuite refroidir sur une autre surface que celle de la plaque sortant du four, car vos biscuits risquent de continuer à cuire.

Voilà, le shortbread est prêt à être dégusté. Seul ou accompagné.

Enjoy!

Ps: Etant donné que c’était mon premier essai de shortbread, je n’ai pas osé mettre trop de jus de mandarine dans la pâte, mais vu le beau résultat final des biscuits, je pense mettre le jus d’une mandarine entière ou autre à mon prochain essai – je souhaitais obtenir un subtil goût d’agrumes, que je n’ai pas réellement obtenu ici – donc, j’oserai y aller plus franco la prochaine fois. Dans le cas de cette recette-ci le jus est donc tout à fait facultatif 😉

Cake au noix facile

L’automne est là et bien là, c’est le moins que l’on puisse dire. Les journées pluvieuses, le froid qui s’installe, la seule envie de rester chez soi et de se lover sous un plaid dans un fauteuil confortable. Et quoi de plus agréable qu’un bon thé et un morceau de cake réconfortant dans ces moments-là?

Je vous propose une recette facile de cake aux noix, parfait pour cette saison.

Ingrédients:

  1. 150g de farine,
  2. 1/2 sachet de levure chimique
  3. 1cc de baking powder
  4. 1cc de bicarbonate
  5. 100g de sucre de coco
  6. 50ml de lait d’amandes non-sucré
  7. 3 œufs
  8. 100g de beurre
  9. 100g de cernaux de noix

Préparation:
Commencez par préchauffer votre four à 170°C.

Hachez grossièrement les cerneaux de noix. Passez les éventuellement très rapidement au robot (2 petites impulsions sont suffisantes pour hacher un minimum les noix)

Dans une poêle faites fondre le beurre à feu très doux (il faut surtout éviter qu’il brûle) et lorsque celui-ci est fondu, rajoutez le lait d’amandes et mélangez bien le tout.

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure chimique, la baking powder, le bicarbonate et le sucre de coco.

Rajoutez ensuite les œufs et le mélange de beurre et lait d’amandes et mélangez bien jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène.

Terminez par rajoutez les noix, mélangez et verser la préparation dans un moule. (J’utilise un moule en silicone, mais si ce n’est pas votre cas, n’oubliez pas de beurrer et fariner votre moule au préalable.)

Enfournez pendant 40 minutes. N’hésitez pas à vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau, mais à priori, après 40 minutes, la cuisson est juste parfaite.

Profitez bien de chaque bouchée de ce délicieux cake! Il est à déguster tiède ou froid. Seul, en famille ou entre amis… Bref, toutes les occasions sont bonnes!

 

 

 

Cookies aux flocons d’avoine et chocolat noir

Je vous l’avais déjà dit dans un autre billet, j’adooooooore les cookies! Hier, c’était la fête des mères ici en Belgique et ma fille a voulu faire une activité avec moi. Comme elle avait déjà été très assidue pour la préparation des biscuits de Noël, il était tout naturel pour moi de lui proposer de (re)faire des cookies ensemble. Et la parfaite assistante elle fut 🙂

Etant donné qu’il y a des flocons d’avoine à la maison et que je ne sais jamais trop comment les manger (honnêtement, nature dans du lait ou du yaourt ce n’est décidément pas vraiment mon truc, même en rajoutant du miel), je me suis dit: « Pourquoi ne pas les insérer dans la préparation des cookies? » C’est parti!

Ingrédients:

  1. 120g de beurre mou
  2. 120g de farine
  3. 70g de sucre roux
  4. 70g de flocons d’avoine
  5. 1 œuf
  6. 1/2 sachet de levure chimique
  7. 140g de chocolat noir

Préparation:

Préchauffez votre four à 180°C et dans un saladier, commencez par mélanger le beurre mou et le sucre et rajoutez-y ensuite l’œuf. Assurez-vous que le beurre soit bien ramolli pour faciliter le mélange. Rajoutez ensuite les flocons d’avoie, la farine et la levure et mélangez bien jusqu’à obtention d’une pâte homogène.  Rajoutez ensuite le chocolat et mélanger un peu afin d’intégrer les pépites de chocolat.

Pour le chocolat, je n’avais pas de pépites, mais des barres de chocolat culinaire. J’ai donc découpé moi-même les morceaux de chocolat et sincèrement j’ai préféré, car je trouve que ça donne un résultat plus ‘authentique’.

Sur une plaque de cuisson mettez du papier sulfurisé et formez de petites tas (ou de petites boules) de pâtes. Espacez-les suffisamment pour ne pas qu’ils se collent pendant la cuisson et enfournez-les pendant 12 à 13 minutes.

Une fois la cuisson terminée, même si le résultat ne vous semble pas génial, pas de stress, sortez la plaque du four et faites glisser le papier sulfurisé avec les cookies sur une surface normale (la plaque de cuisson de votre taque, une grande planche en bois) et laissez-les refroidir.

Les flocons d’avoine donnent un bon goût au cookie et sa texture après avoir refroidi est croquante tout en restant un brin moelleuse. En plus le chocolat est plutôt fondant, ce qui n’a rien pour déplaire. Et le truc qui le fait le plus pour moi, c’est qu’ils sont tellement faciles à préparer, que pour ma fille ça a été très sympa de m’aider à casser l’œuf et mélanger, mais surtout à faire les petits tas de pâte. Et même si leur aspect n’a pas l’air ‘parfait’, ils ont le mérite d’avoir été préparés avec non pas un cœur pour la cuisine, mais deux!

En tout cas, avec un petit café, ces cookies aux flocons d’avoine et chocolat noir sont top!

20170515_153620

 

 

 

Bonne fête à toutes les Mamans

Aujourd’hui  (en Belgique en tout cas), c’est la fête des mères. Avec ma petite famille on en profite pour faire un bon petit pique-nique au Parc Malou. Il fait soleil on en profite! Joyeuse fête à toutes les Mamans!

Au menu de notre pique-nique:
– Salade de semoule, feta, tomates cerises et concombres
– Mélange de Leerdammer, dés de jambon et pommes granny avec un peu de vinaigrette ail et fines herbes
– Pommes et poires fraiches
– Des Babybels 👯
– Gaufres pour le dessert

image