Tarte fine aux pommes ultra facile

Envie d’un bon petit dessert ou en-cas pour le goûter qui fait du bien et qui est facile et rapide à préparer? Vous êtes au bon endroit! Il me restait une pâte feuilletée carrée dans le frigo et deux pommes et je me suis rappelée avoir mangé un dessert similaire chez une amie il y quelques années. Du coup, ça m’a donné envie de préparer cette petite tuerie. Je vous propose aujourd’hui une tarte fine aux pommes facile et rapide. (Et pas trop calorique en plus!). C’est parti!

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée toute faite (la mienne est carrée, mais avec une pâte ronde ça marche aussi hein)
  • 2 pommes rouges
  • 25 à 30 grammes de sucre roux de canne
  • Cannelle en poudre (au goût)
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

Commencez par préchauffer votre four à 220°C. Épluchez la pomme et découpez-la en fines lamelles.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (j’ai utilisé le papier du paquet de pâte feuilletée), déroulez la pâte et repliez les bords sur plus ou moins 1 cm, pour rajouter un peu d’épaisseur. Piquez le fond avec une fourchette. Saupoudrez ensuite le fond avec 4 à 5 cuillères à café de sucre roux de canne.

Placez ensuite vos lamelles de pommes partout sur la pâte feuilletée. Saupoudrez-les de cannelle (quantité au goût) et d’un sachet de sucre vanillé.

Enfournez votre tarte à mi-hauteur du four pendant plus ou moins 20 minutes.Tenez la cuisson à l’œil, la tarte est prête quand les bords sont bien cuits (mais pas brûlés!). C’est à déguster tiède ou froid, accompagné de glace vanille pourquoi pas, avec ou sans café, devant la télé… Bref, c’est fin, ça se mange sans fin!

Easy Carrot Cake

Pour cette première semaine de rentrée, j’ai déjà eu la joie de devoir passer chez le médecin. Un écart de température de quasi 15 degrés le temps d’un voyage en avion, ça laisse des traces apparemment… Mais soit, autant une salle d’attente n’est jamais vraiment très passionnante, cette fois-ci je suis tombée sur un petit dépliant contenant diverses petites recettes faciles à digérer et l’une d’entre elles, vous l’aurez deviné, est une recette de ‘carrot cake’. Du coup, je me suis dit, pourquoi pas et j’ai donc testé la recette ce weekend. C’est tellement bon et facile, que je l’ai préparé deux jours de suite!

De plus, il s’agit d’une recette sans beurre, pas trop grasse ni calorique et qui peut donc constituer un bon en-cas sain pour les enfants à l’école. Tout bon, donc!

En route pour la recette! Pour les quantités, je me suis basée sur le livret, mais j’ai adapté et ajouté ci et là quelques trucs.

Ingrédients

  1. +/- 200g de carottes rapées
  2. 70g de sucre de coco
  3. 125g de farine
  4. 1 sachet de ‘baking powder’ (poudre à lever)
  5. 2 œufs
  6. 20g de noix de pécan
  7. Noix de muscade et cannelle en poudre (quantités selon le goût)
  8. 1 spéculoos nature

20190908_102146

Préparation
Commencez par préchauffer votre four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs: farine, poudre à lever, sucre, noix de muscade, cannelle et aussi les noix de pécan que vous aurez grossièrement hachées au préalable. Ajoutez ensuite les œufs et mélangez bien.

Dès que ceux-ci sont bien incorporés, rajoutez les carottes et mélangez jusqu’à obtenir une texture homogène et versez ensuite le tout dans un moule à cake. Parsemez du spéculoos en prenant soin de l’effriter entre vos doigts.

Enfournez votre cake pendant 30 minutes. Laissez le refroidir un peu et dégustez! C’est un délice.

Le livret où j’ai trouvé la recette originale vient de ce site.

Ma (première) galette des rois maison

La recette de la galette de rois juste après l’épiphanie? Je sais c’est dommage, mais voilà… Je n’en avais encore jamais faite une maison et donc j’ai gardé ce premier essai pour le 6 janvier… Mais après, rien ne vous empêche de manger une galette goût frangipane à un autre moment de l’année n’est-ce pas?

Donc… comme le veut la tradition, le 6 janvier est le jour où l’on déguste la galette des rois et où chacun espère (secrètement ou non) devenir roi ou reine de la journée. Nous n’avons évidemment pas failli à la tradition cette année. J’ai plutôt l’habitude de les acheter chez le boulanger, mais comme l’épiphanie tombait un dimanche cette année, je me suis dit que ce serait sympa de la préparer moi-même.

C’était donc mon premier essai de galette maison et autant au niveau gustatif, je suis entièrement satisfaite, je dois vous avouer qu’au niveau de l’aspect général de la galette, j’aimerais faire mieux la prochaine fois. Mais disons que pour une première fois, c’était assez réussi.

Pour réaliser ma galette, j’ai choisi la classique à la crème d’amande et j’ai parcouru différentes recettes sur le net. J’ai fait un petit mélange de tout ça pour la réaliser.

C’est parti!

Ingrédients:

  1. 2 rouleaux de pâte feuilletée du commerce (ou de la pâte feuilletée maison)
  2. 100 g de sucre
  3. 125 g de poudre d’amande
  4. 100 g de beurre mou
  5. 2 œufs
  6. 1 jaune d’œuf
  7. 1 sachet de sucre vanillé
  8. Arôme d’amande (selon le goût)
  9. Arôme de rhum (selon le goût)
  10. 1 fève (j’ai récupéré la fève d’une autre galette)

Préparation:

20190106_135508

Préchauffer votre four à 210°C.

20190106_140043Dans un saladier, cassez les œufs et ajoutez le sucre et le sucre vanillé. Battez bien le tout pour blanchir les œufs. Rajoutez les arômes selon votre goût. Attention cependant, car il s’agit de goûts très concentrés, allez-y donc avec parcimonie. Moi j’ai mis plus ou moins 2,5 ml par arôme. Mélangez bien le tout et goûter pour voir si cela vous plaît.

Rajoutez ensuite le beurre mou et travailler le mélange à la cuillère en bois. Lorsque le beurre est incorporé pour la plupart, rajoutez la poudre d’amande et mélangez bien jusqu’à obtention d’un beau mélange.

 

Sur une plaque allant au four, disposez un rond de pâte feuilleté (avec son papier cuisson) et piquez des trous dans le fond de la pâte. Badigeonnez, à l’aide d’un pinceau, le bord de la pâte à hauteur de 2 cm avec le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau. Étalez ensuite la crème d’amande sur la pâte feuilletée en prenant soin de ne pas déborder sur le bord badigeonné de jaune d’œuf. Placez alors la fève sur le haut de la galette. Déroulez le deuxième rouleau de pâte et placez-le au-dessus de l’autre en appuyant légèrement sur les bords avec le bout des doigts. Faites ensuite de petites encoches avec une fourchette. Lorsque les deux ronds de pâtes sont bien collés, tracez doucement le ‘dessin’ de votre galette à l’aide du dos d’un couteau fin. Pour ma part, j’ai choisi de faire des losanges. (Faites bien attention à ne pas transpercer la pâte). Faites ensuite quelques petits trous avec la pointe de votre couteau. A l’aide du pinceau, peignez la galette avec le reste de jaune d’œuf.

Enfournez pendant 30 minutes. Si vous remarquez que la galette dore trop après 15 ou 20  minutes, terminez la cuisson en mettant une feuille de papier aluminium dessus.

Lorsqu’elle est prête, sortez la du four et dégustez-la tiède.

Et c’est la Princesse qui a eu la fève! Autant vous dire qu’elle a aimé encore plus son morceau de galette 🙂

Comme je le disais plus haut, le goût m’a énormément plu. Il y a ce côté frangipane que j’aime vraiment beaucoup. Visuellement, j’aimerais faire mieux la prochaine fois. Elle n’a selon moi pas assez gonflé et a trop doré sur quelques parties et pas assez sur d’autres. Elle a malgré tout un aspect très « roots » et fait-maison que j’aime beaucoup malgré tout. Donc dans l’ensemble, je suis quand même satisfaite.